Kopfgrafik rueckenschmerzen schmal

Default Kopfgrafik

Kopfgrafik Entspannung 1903x550

Index de l'article

De quel genre de mal de dos souffrez-vous ? – Faites le test !

Dr. Dietmar Krause
Dr. Dietmar Krause

Une forte douleur traverse le dos. Notre premier réflexe est de ne plus bouger du tout. La crainte qu'il pourrait se passer quelque chose de plus grave paralyse chaque mouvement. Le savoir acquis par les médecins a toutefois démontré que ceci n'est que rarement le cas. La peur d'une aggravation est néanmoins profondément ancrée chez de nombreuses personnes et les empêche de bouger normalement. « Celui qui ne bouge plus et se retire dans son coin ou se couche dans son lit risque que la douleur s'installe définitivement » explique le Docteur Dietmar Krause, président de l'association Aktion Rückenwirbel e. V. à Marbourg. Krause estime « qu'il est important de demeurer aussi actif que possible, même en ayant mal. » Chaque personne concernée a pour habitude de traiter les douleurs selon sa manière personnelle de les ressentir. « La pratique a démontré que chaque être humain possède sa manière personnelle d'accepter la douleur ou non. Certains évitent tout mouvement et ont tout simplement peur de bouger, tandis que d'autres abordent la situation efficacement et maîtrisent les douleurs de ce fait » est ce que le Docteur Wolfgang Sohn, psychothérapeute et spécialiste de la douleur de Kempen, a observé.

Source : Dr Dietmar Krause de l'association, « Aktion Rückenwirbel e.V.
»