Default Kopfgrafik

Kopfgrafik Entspannung 1903x550

Il est indéniable que le poste de travail assis forme aujourd’hui encore la base de tout équipement de bureau ou de travail à la maison et qu’il continuera de jouer un rôle dominant à l’avenir malgré tous les avertissements rappelant que nous ne sommes pas faits pour rester longtemps assis.

De plus en plus d’employés passent leurs journées de travail dans un bureau et une grande moitié d’entre eux s’assoient sur des chaises qui répondent à une conception ergonomique obsolète. Ces chaises contrecarrent plus ou moins le besoin naturel d’un changement de position intuitif. Cette évolution n’a pas été sans conséquence. En effet, la posture de travail assise et monotone met notre dos à rude épreuve et est considérée comme une des principales sources de tensions et de douleurs dorsales. C’est pourquoi il est d’autant plus important que les meubles de bureau apportent du mouvement dans la vie professionnelle de tous les jours.

L’offre de sièges présentant des avantages considérables pour la santé est désormais si grande qu’elle est devenue difficile à gérer. L’AGR émet constamment des recommandations pour les sièges qui répondent aux exigences d’une position assise bénéfique pour le dos. Comme les besoins de l’utilisateur, la durée de l’utilisation et le bien-être individuel sont des critères de choix importants, nous répartissons nos recommandations pour les sièges dans diverses catégories que nous présentons en détail ci-dessous:

Les sièges de bureau standard forment l’«équipement de base pour la santé» dans tous les bureaux. Ils disposent des possibilités de réglage élémentaires sans lesquelles il serait impossible de s’asseoir d’une façon ergonomique.

Les sièges de bureau actifs apportent plus de motricité en position assise. Avec leur assise à la mobilité multidimensionnelle, ils autorisent un plus grand nombre de changements de posture. Les «sièges de bureau actifs» permettent à la personne assise de réaliser de nombreux changements de posture inconscients, auto-organisés et répondant aux besoins – comme c’est le cas en position debout par exemple.

Comme les sièges de bureau actifs, les sièges actifs disposent le plus souvent de surfaces d’assise très mobiles et offrent une grande liberté de mouvement auprès de la table de bureau. A cet égard, il existe des modèles avec et sans dossiers ainsi que des variantes qui sont bien appropriées pour une utilisation temporaire – le bien-être personnel et le but de l’utilisation sont les critères décisifs pour le choix. Ils ne répondent certes pas aux exigences légales pour les chaises de bureau, mais ce n’est pas un inconvénient du point de vue de l’ergonomie.

Les sièges actifs pour le travail en position assise et semi-debout (sièges assis-debout) sont employés pour réduire les sollicitations auprès des tables hautes et des comptoirs ainsi qu’à la production sur des postes de travail assis et semi-debout, et ils offrent à l’utilisateur des possibilités supplémentaires de changement de position.

Comme leur nom l’indique, les sièges multi-usages ne sont pas destinés à une utilisation spécifique. Ils sont employés dans les situations les plus diverses, le plus souvent là où le public change constamment, par exemple dans les bureaux comme chaises pour les réunions et les visiteurs.

Le choix de la bonne chaise dépend donc de l’endroit où elle sera utilisée. L’important est d’éviter de rester assis des heures durant. Organisez donc votre poste de travail de façon à être le plus mobile possible dans votre routine quotidienne.