Default Kopfgrafik

Kopfgrafik Entspannung 1903x550

Au printemps, lorsque la nature reprend vie, c’est à nouveau la grande saison pour le jardinier amateur. Sarcler, labourer, couper et tondre: tout cela permet de sortir du train-train quotidien et de trouver de la détente. Mais bien souvent, les joies du jardinage sont troublées par des douleurs au dos. En effet, en cas d’efforts trop brutaux ou d’utilisation d’outils à l’ergonomie douteuse, des douleurs et des tensions peuvent survenir.

Si on en demande trop à son corps, les douleurs ne tardent pas à arriver. Le problème principal: le dos.

Ces simples astuces de l’Association pour la santé du dos «Aktion Gesunder Rücken» permettent d’éviter les douleurs dorsales lors des travaux de jardinage:

Bien répartir les charges: divisez les charges lourdes tels que les déchets verts en petites quantités et équipez-vous pour le transport, par exemple en utilisant une brouette.

Le jardinage est un hobby: restez détendu et travaillez avec plaisir, faites suffisamment de pause et discutez un peu avec les voisins. Vous ne devez pas tout faire à la fois.

Se pencher correctement: pliez les genoux lorsque vous voulez vous baisser, votre dos vous remerciera.

Ménagez votre dos: lorsque vous travaillez, veillez à ne par charger inutilement votre dos. Evitez d’être constamment courbé ou de devoir travailler en permanence au-dessus de votre tête. Utilisez plutôt une échelle.

En outre, des outils de jardin qui ménagent le dos fournissent une aide précieuse, comme par exemple les tondeuses, les débroussailleuses et les coupe-haies qui ont reçu le label de qualité de l’Association pour la santé du dos «Aktion Gesunder Rücken» (AGR). L’avantage déterminant: les appareils peuvent être adaptés à la taille de chaque utilisateur, sont faciles à manier et légers, et ils veillent ainsi à un soulagement du dos.

Apprenez-en plus sur ce qui est important chez les outils de jardin bons pour le dos.